The Louis's Reef

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 6 juin 2009

Taba/Egypte : Petra under flowers

Petra under Flowers

Si il y a une de ces destinations à visiter à partir de Taba, c'est bien Petra en Jordanie, et sa Khazneh, patrimoine de l'Unesco.

Khazneh à Petra en Jordanie

La Jordanie se trouve sur les rives pratiquement opposées à celles de Taba, à une dizaine de kilomètres.

Plan de localisation Petra - Mer Rouge

Une petite heure de croisière est nécessaire, une fois le passeport avec les visas adéquates obligatoirement tamponnés. Les touristes sont alors déposés dans la magnifique Marina d'Aquaba où un car prend ensuite le relais pour une traversée d'environ 3 heures, des montagnes d'Arabah.

Marina d'Aquaba 1 Marina d'Aquaba 2

Mais ces 8 heures aller/retour de paysages traversés sont si extraordinaires, que le temps semble s'être contracté.

Petra 1

Alors, comme les scientifiques estiment que d'ici 20 ans, si aucuns travaux n'est effectué, ces ruines historiques auront en grande partie disparu à cause des infiltrations d'eau, voici encore quelques photos :

Petra 2 Petra 3

jeudi 30 avril 2009

Taba/Egypte : Opération Palmes, Masque et Tuba à l'île du Pharaon

La destination

Une sortie PMT en groupe La seconde extrémité de l'île

Site de plongée proche du Sinaï, L’île du Pharaon (Pharaoh's Island) est une île du golfe d'Aqaba, près du Sinaï en Égypte.

Au XIIe siècle, les Croisés, appelant à l'époque « l'île de Graye », y ont construit une citadelle afin de protéger Aqaba. En 1170, Saladin reconquerra l'île et y rebâti la citadelle qui domine la toute petite île. De par sa situation et son attrait touristique, Cette île normalement interdit au public, est très surveillée par les polices égyptiennes et israéliennes.

Les récifs de coraux proches de l'île en font un lieu apprécié des touristes pour la plongée sous-marine.

Le transport et la logistique

L'un des arguments de vente de ce produit hyper touristique commercialisé par le club de plongé WaterWorld de Taba, est la balade à bord d'une célèbre réplique de "Boutre". Il s'agira en réalité d'une pale imitation à base d'acier, de ces magnifiques bateaux orientaux en bois. En dehors des spécificités coque/voilure, le vrai Boutre a pour originalité de vous faire prendre le vent lorsque vous faites vos défécations dans les WC extérieurs situés sur la proue (l'arrière).

Pale copie d'un Boutre

Pour ceux qui seraient venus les mains libres, les palmes, masques et tubas sont fournis à bord. La boisson est disponible à volonté et le repas est servi sous les coups de 13 heures. Enfin, la sécurité est exemplaire et rend même accessible cette activité aux tout-petits . En effet, c'est l'un des rares clubs à obliger, même les nageurs les plus confirmés, à s'habiller d'un gilet de sauvetage fourni comme cela se fait d'habitude en pleine mer. Moyennant 30 à 40 euros, une initiation à la plongée sous marine de 20 minutes est même possible pour tous, grâce à la présence d'une ou d'un instructeur présent sur le bateau.

Le meilleur est à la fin

Lors du retour, le bateau sera amené à faire une ou des escales dans les quelques Fjord du Sinaï. En effet, le Sinaï, de par sa géographie, regorge d'innombrables criques accessibles seulement par voie maritime. Vous pourrez alors évoluer dans des incroyables Blue Holes et admirer quelques récifs assez bien conservés à la date où parait ce billet, comparés à d'autres endroits d'Égypte.

Fjiord de Taba

vendredi 17 avril 2009

Taba/Egypte : The Blue Hole, tout n'est pas bleu dans le trou... de l'Enfer !

L'un des endroits qui vous sera surement proposé à visiter : le Blue Hole. Les versants des montagnes du mont Sinai plongeant directement dans la mer, il n'est pas rare de trouver en bordure de la mer Rouge, des fosses d'une cinquantaine de mètres recouvertes d'une faune extrêmement riche. De par le relief rendant ces lieux difficilement accessibles par la route, rares sont ceux que l'on peut visiter autrement qu'en bateau. Le Blue Hole fait justement parti de cette exception.

Plan du Blue Hole

Malheureusement, son accessibilité a contribué à la destruction du site et à la fabrication d'un piège à touriste pour les récifalistes confirmés. Certes, il permet aux débutants en tous genres de s'offrir une première initiation, que ce soit pour la plongée ou la préservation de la Nature, mais il faudra en conclure malgré l'engouement fortement positif des non initiés que :

Aucun effort sur la préservation des rives n'est effectué

Sacs plastique en bordure

Des récifs détruits par le piétinement et la pression touristique

Malgré que les regards se concentrent vers cet impressionnant trou d'une quarantaine de mètre, le haut des récifs apparait de par sa couleur spécifique gris/blanc comme totalement détruit. Bref, un vrai massacre écologique qui mériterait, comme sur d'autres sites, que l'on y installe des barrières de bouées pour obliger de se maintenir à une distance minimum.

le Blue Hole vu du restaurant

Ne pas compter sur la restauration pour relever le niveau

Si les devantures semblent chaleureuses, elles cachent en réalité, leurs lots de misères. En réalité, l'hygiène est inexistante. Il vous faudra d'abord rejoindre l'une de ces "casbahs" en traversant la route recouverte de défécations et d'urine de camélidés.

Casbahs du Blue Hole

Quant aux banquettes traditionnelles, elles sont quant à elles, recouvertes d'urine et de défécations mais de chats malades cette fois-ci. Des conditions extrêmes de sécurité s'imposent tel que la vaccination pour l'hépatite B, etc...

Un lieu à rendre malade

Vous êtes encore tentés : Venez avec votre pierre tombale !

Et ce n'est pas une blague... Entre les conditions d'hygiène, de sécurité, et de secours inexistants, si l'envie d'aller y tremper les pieds persistait, n'oubliez pas d'emmener votre pierre tombale avec vous ! Il y aura surement une âme charitable pour l'accrocher au mur avec les autres ! Une bonne partie des décès réguliers pourrait pourtant être évitée par la simple permanence d'un docteur et par la mise en place d'un caisson hyperbare, mais surtout, par une attente de quelques jours après l'arrivée en avion.

Quelques pierres pour des touristes imprudents

En conclusion, le mont Sinai regorgeant d'autres endroits encore plus exceptionnels, parfois même accessibles directement par les hôtels, gardez vos sous et dépensez les dans d'autres activités !

jeudi 16 avril 2009

Taba/Egypte : Taba Heights, l'After height des voyages en mer Rouge

Egypte, le énième retour

Passionnés des pays de la péninsule arabique, un nouveau voyage dans une zone moins touristique et plus proche des autres contrées arabes s'imposait. Pour l'occasion, ce fut la région de Taba qui fut choisie.

SOFITEL Taba Heights

Téléportation France/Taba

La compagnie Charter Air Menphis a été choisie comme affréteur. Pour ses passagers, elle occupe avantageusement la liste blanche des compagnies de vol et est même certifiée IOSA jusqu'en 2010 (http://www.iata.org/ps/certification/iosa/operator?c=MHS). Malheureusement, pour des questions de coûts évidentes, l'agencement a été optimisé à son maximum, c-a-d pour une contenance de 102 passagers.

Air Menphis Après 5 heures d'avion, l'arrivée se fait directement sur le "gigantesque" aéroport International de Taba, fort de son unique salle d'embarquement. Il s'en suivra une heure de car qui dévalera la route du serpent pour vous ramener des 750 mètres d'altitude de l'aéroport vers le "ground floor" maritime et ses hôtels.

Un peu de GEO(graphie et de) POLITIQUE, pour mieux comprendre et s'intégrer...

Le lieu, un chemin de communication entre Egypte/Palestine/Israel/Jordanie/Arabie Saoudite

Protégée par les montagnes du Mont Sinai, la région de Taba recèle d'importantes merveilles maritimes du fait de son accessibilité difficile. Injustement, le contexte médiatique géo-politique Isreal/Palestine nuit aussi à la réputation de cette région, qui en réalité équivaut à la cote Niçoise pour les israéliens, jordaniens, égyptiens et arabes. La principale population touristique de cet ensemble hôtelier est donc typiquement locale, ce qui est un gage de sécurité et de plaisir.

Des risques pas si risqués

Certes, il y a parfois des incidents mais pour la plus part, ils résultent d'actes isolés justifiés ou non, rapportés de façon subjective et émotionnelle par les médias sous différents noms communs barbares.

Les quelques velléités rencontrées étaient surtout d'origine anti-sionistes (à ne pas confondre avec antisémitisme, cf : franc-maçonnerie, ordre de Sion), et ne s'adressaient nullement aux colons Israéliens considérés comme dupés. Il y a donc une stabilité toute relative de la région mais belle et bien existante entre les pays arabes et Israël, qui permet d'ailleurs la mise en place de projets communs tels que des stations de dé-salinisation de l'eau ou de sauvegarde la mer Morte.

Et l'Egypte dans tout ça ?

Après diverses discussions, le président actuel de l'Egypte, Mohammed Hosni Moubarak, semble peu apprécié par la classe ouvrière, "l'Egypte d'en bas". Ses cinqs mandats successifs sont considérés par le peuple comme non démocratique. Ainsi, il semblerait qu'il soit en train de préparer son fils à la succession de son siège. Cette situation interne semble totalement inversée par rapport à la vision externe que peuvent donner les différents médias internationaux. D'ailleurs, en 2008, une dépèche avait été publiée via l'AFP indiquant que l'armée avait été mise à contribution pour maitriser la crise du pain. Malgré cela, la population rencontrée originaire du Caire, ne semble jamais avoir vu un quelconque signe de cette aide !

Un hôtel pour jouir de cet autel de merveilles

Des récifs à l'hôtel

Taba Heights est un complexe hôtelier composé de 4 hotels, une marina et un futur club Med en cours de construction.

Plan Taba Heights

Les deux hotels les plus intéressant sont le SOFITEL et le Hyatt. Éloignés de la Marina, ils jouissent de plages magnifiques, mais surtout, de récifs parfaitement conservés qui n'ont rien à envier aux spots de plongée en pleine mer. D'ailleurs de nombreux clubs viennent s'y retrouver.

Recifs de l'hôtel

Un désert riche d'activités

Taba jouit d'une position géographique priviligiée. Taba c'est:

  • La mer rouge et ses fjiord de récifs, ainsi que ses nombreux spots de plongés collés aux tombants des montagnes pour atteindre brutalement des profondeurs d'une cinquantaine de mètres
  • Les ruines de Petra en Jordanie où fut tourné le film Indiana Jones et le temple maudit
  • La visite de Jérusalem
  • La visite du Caire
  • Le mont Moise et le monastère Sainte Catherine
  • Aquaba, Dahab, Eilat, ...