Quelques semaines ont passé depuis le démarrage d'une tentative de pollution "intelligente" du bac, c'est à dire : essayer de reproduire la plus longue chaine alimentaire au lieu de supprimer la masse organique par l'écumeur, avant qu'elle ne se transforme en PO4, NO3, etc... Le biofilm déjà présent de façon excessive depuis le début de cette expérience, semble s'exfolier depuis quelques semaines, et ce de façon stable pour le moment (car déjà constaté dans le précédant billet).

Étrangement, ce phénomène ne semble se produire que sur les AquaRoches (qui semblent être un terrain tout à fait adapter) et ne semble pas toucher visiblement les pierres vivantes et les coraux. Le biofilm ainsi excédentaire et exfolié, tel des squames, se retrouve dans la colonne d'eau (bien regarder la vidéo), transporté au gré du courant vers les polypes des coraux, en espérant que ces derniers les consomment.

Accessoirement, la vidéo permet de voir une Porites en train de "muer".

Panorama du 8 septembre 2009

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir)

Aussi, la photo permet de mieux se rendre compte s'il s'agit d'une colonisation massive par des cyanobactéries, des dinoflagellés, ou un mixte des deux, ou bel et bien de bacterioplancton (qui serait un mixte d'un peu de tout pour peu que l'on puisse en faire une numération et reconnaitre les souches ?).

Sable nettoyé par les Archaster Typicus

Comme indiqué précédemment, les deux étoiles de mer "Archaster Typicus", semblent apprécier cette forme de nourriture et sont très efficaces en terme de nettoyage du sable.