Alors qu'en terme de coraux,l'aquarium offre encore beaucoup de place, 3 litres de liquide noir nauséabond ont été récupérés par l'écumeur, soit les 3/5 de la contenance de la coupelle. Il y a fort à parier que cette pollution est en parti due à la population piscicole, mais aussi aux nombreux ajouts.

3 litres d'écume pour un aquarium vide... Une écume bien foncée

A n'en pas douter qu'un tel jus doit être une toxicité totale et que le boire (voir même à peine le sentir) serait preuve d'une totale irresponsabilité... même pour 20 dollars (merci à l'excelent blog reefbuilders pour cette vidéo : http://www.reefbuilders.com/2009/09/10/drink-skimmer-juice-20/) :

La bouteille d'oligoéléments ayant été vidée suite aux nombreux ajouts automatiques, force est de constater que le peu de cyanos et de dinos y puisait une partie de leurs nutriments. L'ajout de Grotech Nutri Marine N et de Grotech VitAmino M, quant à lui, ne semble n'avoir d'impact que sur le bacterioplancton, et donc, les particules blanches qui se décollent régulièrement des substrats. Le scleronephtea, après avoir été en parti mangé par un nudibranche, semble produire de nouveaux polypes.

Quelques essais d'enrichissement en microfaune/flore ont été tentés et se sont soldés par des echecs, là où certains s'en retrouvent envahis :

  • Les planaires ont tous été dévorés par le couple de Cirrhilabrus lubbocki (labres) et le couple de Synchiropus splendidus (mandarins)
  • Les bryopsis ont été mangées par le Lo Vulpinus (poisson lapin) et le couple Amblygobius Rainfordi (gobis)

Quelques boutures de coraux à petits polypes (SPS) ont été introduites pour voir l'incidence de tous ces ajouts. Celles ci, présentes depuis une semaine, offrent des couleurs resplendissantes malgré le fort niveau de nutriment volontaire, et surtout de la mauvaise qualité des photos.

Bouture de Pocillopora mauve Bouture de Montipora Digitata orange Bouture d'acropora jaune et vert

Malgré une apparence de bonne santé, à cause des différents ajouts, l'eau est légèrement laiteuse chaque matin pour redevenir à peu près transparente le soir. Il se trouve que le capteur de l'APN perçoit ce blanc comme un léger vert ressemblant étrangement à une culture de plancton. Mais tel est le prix à payer pour éviter cette oligotrophie si fréquente dans les aquariums récifaux en milieu clos, et sortir de cette stérilité si spécifique à l'AquaRoche (à propos, 5kg de pierre vivante ont encore été rajoutés ces deux derniers jours) .

Panorama au 20 septembre 2009