Une eau plus claire avec l'ajout de pierre vivante

Après quelques chutes à moins de 150mv lors du démarrage, le Redox s'est petit à petit stabilisé vers les 300mv. Au fur et à mesure, une vingtaine de kilos de pierre vivante a été introduite approximativement par étapes successives de 5kg.

Bizarrement, le lendemain de chaque introduction, malgré les charges organiques des nouvelles pierres vivantes introduites, l'eau semblait, à chaque fois, plus claire ! Il fallait donc un paramètre "scientifique" pour constater ce qui n'était alors qu'une simple impression. Direction le Redox mètre... A chaque ajout, le redox progressait d'environ 20mv.

Alors qu'il y a quelques semaines, le redox stagnait à environ 280mv, à ce jour, il s'est stabilisé aux alentours de 380mv. D'après la littérature, cela semble être un excellent niveau.

Une composition chimique en cause ?

Si au début, je m'étais penchais sur la capacité des invertébrés ajoutés à faire augmenter le Redox, c'est plutôt l'apport de pierre vivante qui semble-t-il m'a convaincu de ce phénomène.

Les phases de démarrages m'ont permis de constater que du bacterioplancton était relargué de l'AquaRoche, bizarrement, seulement jusqu'à ce que quelques invertébrés soient introduits, j'en déduis ainsi, que l'AquaRoche était alors arrivée à saturation au niveau de sa colonisation bactérienne (cf : méthodes à base de zeolith+glucose pour générer des exfoliation de bactérioplancton).

Le bactério-plancton est aujourd'hui une voie fortement étudiée pour compléter les étapes d'épuration (méthanogenèse) et de tenter d'utiliser au maximum les nutriments introduits et les déchets ainsi générés pour nourrir l'ensemble du vivant maintenu.Certains y voient aussi une opportunité pour réduire leurs nitrates et phosphates. En effet, pour que des bactéries puissent se développer, selon les souches, il faut :des nitrates, des phosphates, mais aussi du carbone, etc...

Malheureusement, l'AquaRoche étant une céramique à base d'argiles (http://www.aquaroche.fr/fr/produits/), elle ne devrait pas (à priori, je suppose) contenir ces éléments. Cela reste à vérifier bien évidement auprès du fabricant AquaRoche que j'encourage à venir participer à ce billet, Mais il y a deux grands types d'argiles (http://poterie.dumarais.free.fr/Presentation/MatPrem.html) :

  1. Le groupe des Kaolinites : 2SiO2 , A12O3 ,2H2O. Elle se présente en cristaux enroulés, formant des tubes. Elle renferme de l'eau supplémentaire appelée eau zéolitique. Ce sont des minéraux alumineux. Ils sont réfractaires point de fusion 1730 - 1735°C.
    1. Kaolinite ( triclinique), minéral essentiel des kaolins. Blanche quand elle est pure, cette roche se présente sous forme de tablettes hexagonales de 0,1 à 10 F, ayant une épaisseur de 0,04 à 0,12F.
    2. Kaolinite P.N. (pseudomonoclinique). Elle est plus fine (hexagone de 0,1 à 0,5F). C'est le minéral essentiel des argiles réfractaires.
    3. Haloisysite : 2SiO2 , A12O3 , 2H2O + 2H2O (Si2) (A12) (O5) (OH)4 2H2O
  2. Le groupe des Illites : Ce sont des minéraux alumino-magnésiens, potassiques parfois calciques et ferreux. Ils ont une formule structurale variable et sont surtout caractérisés par la présence de potassium. La formule générale peut s'écrire : 3 ou 4 SiO2 A12O3 (Fe, Mg, K, Na) H2O + 2H2O ou (Si3) ou 4 (Al2) (O10) (Fe, Mg K, Na) H2 (nH2O). Les illites sont très répandues dans la nature, elles caractérisent surtout les milieux marins. Du fait de la présence d'alcalins dans le réseau, elles sont peu réfractaires ; ce sont des minéraux grésants.

Si aucune cyanobactérie ne semble prendre racine sur l'AquaRoche, c'est surement parce que bien justement et avantageusement, au vu des éléments ci-dessus, cette céramique ne semble pas contenir les matières premières nécessaires au développement de ces cellules. A l'inverse, nombreux sont les bacs composés de pierre vivante, et malgré des eaux de qualité exemptes de toutes critiques, ayant ou ayant eu des poussées de cyanobactéries. Ces situations ont permis de soumettre l'hypothèse que les cyanobactéries avaient la possibilité de dissoudre le substrat pour en extraire leurs matières premières.

Malgré, une importante quantité de composés carbonatés, phosphorés, etc... introduits au moyen du sable Sugar, il semble que l'ajout d'une vingtaine de kilogrammes de pierre vivante ait, de suite, eu un impact positif. Malgré la forte supplémentation (ajout de produits à base de levure, glucose, phytoplancton, acides aminés, ...), finalement, l'eau est devenu d'une grande clarté à l'introduction de chaque kilo (Ce n'est pas sans rappeler le très controversé effet Plocher en eau douce). On pourrait en conclure que des souches de bactéries, d'éponges, et autres aides filtrantes, étaient par le passé absentes, mais ça serait oublier que ceux ci avaient été aussi ajoutés en quantité à l'aide de divers organismes (éponges, algues, coraux, ...).

Pour savoir si seuls les composés de la pierre vivante avaient apporté un bienfait, il aurait fallu en introduire en l'ayant préalablement asséché, puis trempé dans du peroxyde d'hydrogène. Ainsi débarrassé de toute vie, les conclusions à en tirer auraient été aidées.

Et alors... Pierre vivante ou AquaRoche ?

Si finalement, du point de vue pris, il est à ce jour impossible d'en tirer la moindre conclusion, force est de constater que malgtré les qualités indéniables de l'AquaRoche en terme de création (artistique) de décors, quelques kilos de pierre vivante sont un réel plus pour l'évolution (pour le moment court terme) de l'aquarium. , Ils apportent une source non négligeable d'éléments quels qu'ils soient, manquants à l'AquaRoche.

Aujourd'hui l'aquarium semble avoir trouvé un certain équilibre avec approximativement 15% de pierre vivante (20kg de pierre vivante pour 119kg d'AquaRoche, 1 pack de 17kg de céramique à empiler ayant été rajouté depuis les 102kg initiaux). Pour peu que l'on puisse choisir ses morceaux de Pierre Vivante parmi un large choix, ils restent faciles à intégrer dans un décors à base d'AquaRoche. A ce jour, pratiquement, aucune pierre ne touche le fond de l'aquarium, laissant une surface importante pour le sable et les animaux endémiques à ce substrat.

The winner is : AquaRoche+Pierre Vivante